Syrie : Macron et Merkel écrivent à Poutine pour obtenir une trêve

Un jeune Syrien examine le site bombardé d\'Hamouria, dans la région de la Ghouta orientale (Syrie), le 22 février 2018.
Un jeune Syrien examine le site bombardé d'Hamouria, dans la région de la Ghouta orientale (Syrie), le 22 février 2018. (ABDULMONAM EASSA / AFP)

Le Conseil de sécurité de l'ONU doit se réunir en urgence ce vendredi pour examiner la situation en Syrie, alors que bombardements des forces favorables au régime de Bachar Al-Assad ont fait plus de 430 morts dans la région de la Ghouta orientale.

Le président français Emmanuel Macron et la chancelière allemande Angela Merkel ont adressé un courrier commun au président russe Vladimir Poutine, vendredi 23 février, afin de lui demander d'approuver une résolution du Conseil de sécurité de l'ONU sur une trêve en Syrie.

Conseil de sécurité crucial à l'ONU

Les deux dirigeants demandent à la Russie de soutenir le projet de résolution réclamant un cessez-le-feu de 30 jours dans le pays en guerre, destiné notamment à permettre l'arrivée d'aide humanitaire et les évacuations médicales dans le fief rebelle de la Ghouta orientale. Moscou rejette la responsabilité sur les combattants rebelles, affirmant qu'ils auraient refusé d'être évacués et qu'ils utiliseraient les civils comme boucliers humains.

"A cette heure, nous ne savons pas quelle sera l'attitude de la Russie", a précisé l'Elysée. Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a annoncé à l'agence de presse Interfax que Moscou y était prêt. Le Conseil de sécurité de l'ONU doit se réunir en urgence ce vendredi pour examiner la situation en Syrie. Au cours des six derniers jours, les bombardements des forces favorables au régime de Bachar Al-Assad ont fait plus de 430 morts dans la région de la Ghouta orientale.