Syrie : "Le site de Palmyre conservé à 80%"

FRANCE 2

L'armée syrienne a repris le site antique de Palmyre à l'État islamique. Franck Genauzeau est en duplex de Damas (Syrie) et revient sur la situation.

Franck Genauzeau est en duplex de Damas (Syrie) et revient sur la situation dans le pays après la reprise de Palmyre par l'armée de Bachar al-Assad. "Une visite de presse a été organisée vendredi 1er avril pour quelques journalistes internationaux. Nous y étions et nous avons pu rentrer à l'intérieur du site antique de Palmyre. Ma première impression quand je suis arrivé là-bas est que sa silhouette majestueuse n'a pas complètement disparu, loin de là, car le site est toujours absolument magnifique. Mais lorsqu'on rentre à l'intérieur du site, c'est là qu'on découvre un certain nombre de temples détruits, dont le plus impressionnant, le temple de Baal", indique le journaliste.

Un charnier retrouvé ?

Si environ 80% du site antique a été préservé, la ville moderne de Palmyre est quant à elle fantomatique, vidée de ses habitants et toujours trop dangereuse à cause des mines et des pièges laissés par l'État islamique. "L'armée syrienne confirme ce matin avoir découvert un charnier de 42 corps, mais cette information est compliquée à vérifier, car les journalistes n'ont pas encore eu accès à cette zone", conclut Franck Genauzeau.

 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne