Syrie : le plan de la Russie

France 2

Pour faire plier les troupes de l'organisation État islamique, la stratégie de Vladimir Poutine repose sur une alliance avec Bachar Al Assad. Explications.

La Russie renforce chaque jour un peu plus sa présence sur le sol syrien. Mais les Américains voient d'un très mauvais œil le soutien de la Russie à Bachar Al Assad, qu'on présente à la télévision russe comme le seul rempart face au terrorisme islamique.

La Russie a d'abord prétendu n'envoyer en Syrie que de l'aide humanitaire. Mais les services de renseignement occidentaux n'ont eu aucun mal à découvrir qu'entre le port syrien de Tartous et l'aéroport de Lattaquié, le fief de Bachar Al Assad, la Russie avait acheminé ces dernières semaines quatre avions de chasse, huit hélicoptères de combat, plusieurs blindés et pas moins de 200 soldats.

A l'ONU, une réunion déterminante

Sur les réseaux sociaux, les photos de jeunes militaires russes posant devant le drapeau syrien ou le portrait de Bachar Al Assad se sont multipliées. Difficile pour le Kremlin de nier leur présence. Vladimir Poutine a déjà marqué un point en s'invitant dans la coalition contre Daech. Il espère désormais profiter de l'assemblée générale des Nations unies, la semaine prochaine à New York, pour rencontrer Barack Obama et sortir la Russie de l'isolement dans lequel elle s'est enfermée depuis l'annexion de la Crimée.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne