Syrie : le conflit a fait plus de 130 000 morts en moins de trois ans

Au moins 30 personnes ont été tuées lors de bombardements de l\'armée syrienne, à Alep, le 24 décembre 2013.
Au moins 30 personnes ont été tuées lors de bombardements de l'armée syrienne, à Alep, le 24 décembre 2013. (SALIH MAHMOUD LEYLA / ANADOLU AGENCY / AFP)

Un nouveau bilan a été communiqué, mardi, par l'Observatoire syrien des droits de l'homme. Parmi les morts figurent plus de 7 000 enfants.

Les violences en Syrie ont été particulièrement meurtrières en 2013. Le conflit entre régime et rebelles a fait plus de 130 000 morts depuis son début en mars 2011, en majorité des combattants des deux bords, selon un nouveau bilan, mardi 31 décembre, de l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH). Il y a un an, le bilan de l'OSDH était de 45 000 victimes, tandis que le cap des 100 000 a été franchi en juin.

La guerre qui continue de faire rage à travers le pays a tué, parmi les combattants, au moins 52 290 soldats et combattants pro-régime syriens et étrangers, ainsi que 29 083 rebelles et jihadistes. Au moins 46 266 civils ont aussi été tués, dont plus de 7 000 enfants et 2 974 victimes non identifiées, selon l'ONG, qui se base sur un large réseau de sources médicales civiles et militaires à travers le pays.

Vous êtes à nouveau en ligne