Syrie : indignation et interrogations après l'attaque d'un convoi humanitaire

Un des camions endommagés par une attaque près d\'Alep en Syrie lundi 19 septembre 
Un des camions endommagés par une attaque près d'Alep en Syrie lundi 19 septembre  (AMMAR ABDULLAH / REUTERS / X03674)

Les Nations Unies demandent mardi 20 septembre une enquête sur l'attaque la veille d'un convoi acheminant des vivres près d'Alep. 18 camions sur 31 ont été endommagés. 

L'attaque d'un convoi humanitaire en Syrie près d'Alep lundi soir a provoqué une vague d’indignation à travers le monde. Elle est au cœur des débats mardi 20 septembre à New York, lors de l’assemblée générale des Nations Unies. Un porte-parole de l'ONU s'interroge sur "un monde où quelque chose ne tourne pas rond".

Une urgence humanitaire ciblée

Le convoi d’aide humanitaire avait pu partir après d’intenses négociations avec tous les acteurs du conflit en Syrie. Il avait quitté la partie d’Alep contrôlée par le régime de Bachar al-Assad pour rejoindre la petite ville rebelle d’Orum al-Koubra, à 15 km plus à l’ouest, assiégée par l’armée syrienne. Mais la fin de la trêve décidée lundi par Damas a changé la donne. A peine arrivés à destination, les camions d’aide humanitaire ont été frappés par une attaque dont les auteurs ne sont pas identifiés. 

Des interrogations sur l'attaque

David Swanson, le porte-parole chargé des affaires humanitaires à l’ONU, a fait mardi 20 septembre un point sur la situation, depuis la Turquie. "La situation sur le terrain est chaotique. Nous attendons encore des informations sur le nombre exact de victimes et de blessés, mais ce que je peux confirmer c’est que sur les 31 camions d’aide humanitaire que comptait ce convoi, 18 ont été endommagés". David Swanson ajoute qu'"un hangar du Croissant rouge syrien a également été touché". "La question est de savoir s’ils ont été frappés par des raids aériens ou par des tirs d’obus" s'interroge le porte-parole des Nations Unies. "Dans tous les cas, cela prouve que quelque chose ne tourne pas rond dans ce monde lorsque des convois d’aide humanitaire sont pris pour cible" conclut-il.

Un convoi humanitaire bombardé en Syrie : un reportage d'Omar Ouahmane
--'--
--'--