Syrie : Alep, ville meurtrie par les combats

FRANCE 2

La ville d'Alep en Syrie est toujours pilonnée par les armées syriennes et russes. Des quartiers entiers ne sont plus que des champs de ruines. On déplore plus de 300 000 morts dont une majorité de civils.

Des maisons perforées de toute part par les tirs et les obus. C'est dans ce quartier d'Alep dévasté que l'armée syrienne tente de reprendre du terrain. Pour avancer, les soldats ont jugé plus prudent de percer les ouvertures dans les murs des usines, car traverser une rue est à chaque fois une manœuvre périlleuse. Les tirs de snipers raisonnent.

Des mois pour reprendre le contrôle de la ville

Les rebelles ne sont pourtant qu'à 50 mètres, mais il serait suicidaire de traverser la ligne de front sous le feu des combattants. "Les nombreuses frappes aériennes et l'artillerie nous ont beaucoup aidés, nous, on fait le travail au sol. Notre but est de reprendre la ville et avec l'aide de Dieu, c'est pour bientôt ", explique un combattant. Dans les zones récemment reprises, ces frappes intensives des aviations russes et syriennes ont laissé des rues entières anéanties les bombes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne