Syrie : Alep, suspendue au vote de l'ONU

Cette vidéo n'est plus disponible

Près de 40 000 civils attendent encore d'être évacués à Alep-Est (Syrie). Le Conseil de sécurité de l'ONU, lui, se prononce ce lundi 19 décembre sur un projet pour garantir le bon déroulement des évacuations.

Ils ont enfin réussi à quitter Alep-Est (Syrie) où ils étaient pris au piège. Ces 3 000 hommes, femmes et enfants sont épuisés. Dans cette zone rebelle d'Al Rashideen où ils ont été conduits, ils se précipitent sur la nourriture. Certains n'avaient plus à manger depuis plusieurs jours. Hier soir, dimanche 18 décembre, à l'arrivée de ces bus, deux hommes font le "V" de la victoire. Les évacuations ont été interrompues à plusieurs reprises mais cette fois-ci, ils sont soulagés et peuvent tomber dans les bras de leurs proches.

Ils manquent de tout

Les femmes et les très jeunes enfants constituent la priorité pour les organisations qui les prennent en charge. Ils manquent de tout depuis plusieurs semaines. Cet après-midi à l'ONU, le Conseil de sécurité se prononce sur le projet de résolution qui doit garantir le bon déroulement des évacuations. La Russie menaçait d'y opposer son veto, elle devrait finalement l'accepter. Il reste encore 40 000 civils à Alep.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne