Les deux journalistes français enlevés en Syrie sont vivants

Des portraits de Didier François et Edouard Elias sont affichés aux fenêtres d\'Europe 1 lors d\'un rassemblement de soutien, le 9 juillet 2013 à Paris.
Des portraits de Didier François et Edouard Elias sont affichés aux fenêtres d'Europe 1 lors d'un rassemblement de soutien, le 9 juillet 2013 à Paris. (ERIC FEFERBERG / AFP)

Didier François, grand reporter à Europe 1, et Edouard Elias, un photographe indépendant missionné par la radio, ont disparu en Syrie il y a un mois.

Didier François et Edouard Elias sont vivants, a annoncé le ministre de la Défense dimanche 14 juillet. Les deux journalistes français, en reportage en Syrie pour Europe 1, ont été enlevés le 6 juin dans la région d'Alep, et aucune nouvelle d'eux n'avait été rendue publique depuis. 

Interrogé lors du "Grand rendez-vous" Europe 1/ i-Télé / LeParisien, Jean-Yves Le Drian a précisé que "tous les efforts sont faits pour que les conditions de leur libération puissent être mises en oeuvre très rapidement". "Je pense à eux", a déclaré le ministre, interrogé par France 2 depuis les Champs-Elysées, expliquant que "tous les éléments que nous avons en notre posession nous laissent à penser qu'ils sont vivants".

Francetv info / France 2

Plusieurs autres journalistes étrangers sont portés disparus en Syrie, dont l'Américain James Foley, 39 ans, un reporter de guerre expérimenté enlevé fin novembre dans le nord du pays. Un journaliste italien, Domenico Quirico, du quotidien La Stampa, a également disparu le 9 avril. 24 journalistes ont trouvé la mort depuis le début de la révolte dans ce pays en mars 2011.

Vous êtes à nouveau en ligne