Le cessez-le-feu encore violé en Syrie : une trentaine de morts à Ar Rastan

APTN

D'après des opposants, les rebelles ont tué 23 militaires et les bombardements des forces du régime ont coûté la vie à neuf habitants de cette ville, située à près de 200 km au nord de Damas.

Des affrontements entre les forces de Bachar Al-Assad et des insurgés syriens ont fait, lundi 14 mai, une trentaine de morts à Ar Rastan, un mois après l'entrée en vigueur d'un cessez-le-feu maintes fois violé depuis. D'après des opposants, les rebelles ont tué 23 militaires tandis que des bombardements effectués par les forces du régime ont coûté la vie à neuf autres personnes. Situé à près de 200 km au nord de Damas, la capitale, Ar Rastan est le théâtre d'affrontements réguliers depuis le début, en mars 2011, du soulèvement contre le régime.

Vous êtes à nouveau en ligne