Syrie : la Russie annonce un arrêt des frappes à Alep

Le quartier de Bab  al-Hadid à Alep, le 8 décembre 2016.
Le quartier de Bab  al-Hadid à Alep, le 8 décembre 2016. (GEORGE OURFALIAN / AFP)

Des tractations entre les Etats-Unis et la Russie se tiendront, samedi, pour étudier des plans d'évacuation des combattants rebelles et des civils qui le souhaitent.

L'armée syrienne a interrompu ses opérations de combat à Alep pour permettre l'évacuation des civils, a annoncé, jeudi 8 décembre, à Hambourg le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov.

Le chef de la diplomatie russe a également poursuivi jeudi ses tractations avec son homologue américain John Kerry arrivé dans l'après-midi à Paris, selon un diplomate du département d'Etat.

8 000 civils évacués

"Je peux vous dire qu'aujourd'hui, les opérations de combat de l'armée syrienne ont été interrompues dans l'est d'Alep parce qu'il y a une grande opération en cours qui est l'évacuation des civils", a déclaré le chef de la diplomatie russe en marge d'une réunion de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), cité par les agences russes.

"Il va y avoir une colonne d'évacuation de huit mille personnes, leur itinéraire fait cinq kilomètres", a poursuivi Sergueï Lavrov qui participait à cette réunion. A Washington, le porte-parole de la Maison Blanche Josh Earnest a estimé que "c'est une indication que quelque chose de positif pourrait se produire".

Sergueï Lavrov a par ailleurs annoncé que des tractations militaires et diplomatiques russo-américaines se tiendront samedi à Genève "pour terminer le travail (...) définissant les moyens de résoudre les problèmes d'Alep-est". Ces tractations étudieront notamment des plans d'évacuation des combattants rebelles et des civils qui le souhaitent, selon le chef de la diplomatie russe.