La crise syrienne se propage au Liban : sept morts en trois jours à Tripoli

Reuters

Des affrontements armés entre Libanais pro et anti-régime syrien ont fait quatre morts, lundi, dans la principale ville du nord du Liban. L'armée n'a pas pu s'interposer. 

Sept personnes sont mortes et une cinquantaine d'autres ont été blessées depuis samedi 12 mai au soir, à Tripoli, la principale ville du nord du Liban. Des affrontements armés ont éclaté entre Libanais pro et anti-régime syrien. Des résidants du quartier de Bab el-Tebbaneh, des sunnites hostiles au régime syrien, ont combattu ceux de Jabal Mohsen, des alaouites sympathisants de Bachar Al-Assad. Ces tirs d'armes automatiques et de roquettes ont empêché, lundi encore, l'armée de se déployer dans les deux quartiers.

Vous êtes à nouveau en ligne