L'Iran passe par l'Irak pour armer lourdement la Syrie

Des soldats de l\'armée de Bachar Al-Assad à Alep (Syrie), le 3 septembre 2012.
Des soldats de l'armée de Bachar Al-Assad à Alep (Syrie), le 3 septembre 2012. (JOSEPH EID / AFP)

Selon un rapport des renseignements occidentaux rendu public par Reuters, l'Iran a fourni, par voie aérienne, un grand nombre d'armes aux forces de Bachar Al-Assad. 

SYRIE - C'est une information des services de renseignements occidentaux que publie Reuters, jeudi 20 septembre. L'Iran a utilisé des moyens aériens civils pour transporter en Syrie des militaires, mais surtout de grandes quantités d'armes afin d'aider les forces de Bachar Al-Assad. Les avions sont passés par l'espace aérien irakien. 

Ce rapport confirme les soupçons des Etats-Unis, qui interrogent en permanence les autorités irakiennes au sujet de ces vols. Jusqu'ici, Bagdad a toujours affirmé n'autoriser le passage d'aucune arme par ses airs. Mais le rapport des services secrets indique le contraire.

Beaucoup plus de transferts qu'imaginé

"Des avions se rendent presque tous les jours d'Iran en Syrie en passant par l'Irak, avec à leur bord des gardiens de la Révolution iraniens, et des dizaines de tonnes d'armes destinées aux forces de sécurité syriennes et aux milices qui combattent les insurgés", indique le document.

Si Téhéran (Iran), principal allié de Bachar Al-Assad, est depuis longtemps accusé de fournir des armes au régime syrien, ce rapport confirme que ces livraisons sont en réalité bien plus importantes et systématiques que ce qui était jusqu'ici imaginé.

Bagdad a démenti, mercredi 19 septembre, le contenu de ce rapport. Un diplomate, interrogé par Reuters, estime qu'il est possible qu'aucun accord formel n'ait en réalité été trouvé, mais qu'il y ait entre les deux pays un accord tacite : ne jamais poser aucune question sur d'éventuels transferts d'armes en Syrie.

 

 

Vous êtes à nouveau en ligne