Journée de manifestations massives en Syrie

Capture d\'écran d\'une vidéo amateur postée sur YouTube, montrant un rassemblement dans la ville de Douma, en Syrie, le 29 décembre 2011. 
Capture d'écran d'une vidéo amateur postée sur YouTube, montrant un rassemblement dans la ville de Douma, en Syrie, le 29 décembre 2011.  (YOUTUBE / AFP)

Les forces de sécurité ont répliqué, en tirant sur les manifestants descendus vendredi dans les rues de plusieurs villes du pays.

La répression ne faiblit pas en Syrie... la contestation non plus. Les militants pro-démocratie ont appelé à de nouvelles manifestations vendredi 30 décembre, invitant les Syriens à "marcher vers les places de la Liberté", même dans les villes où sont déployés les observateurs de la Ligue arabe depuis lundi. 

L'Organisation syrienne pour les droits de l'homme (OSDH) a fait le tour des bastions de la contestation mobilisés vendredi, dans le nord, le centre et le sud du pays. Elle évoque seize morts et plus de quarante blessés pour cette seule journée. 

Carte des villes et régions syriennes concernées par les manifestations, le 30 décembre 2011. 
Carte des villes et régions syriennes concernées par les manifestations, le 30 décembre 2011.  (GOOGLE MAP)

Province d'Idleb (nord-ouest) : 250 000 manifestants

Selon l'OSDH, plus de 250 000 manifestants ont ainsi investi 74 lieux de la province d'Idleb, dans le nord-ouest de la Syrie, à l'appel de militants anti-régime. Les contestataires sont descendus dans la rue à l'issue de la prière hebdomadaire, notamment dans la ville d'Idleb située à 320 km au nord-ouest de Damas, où les observateurs arabes sont attendus.

En prévision de leur venue, "des chars de l'armée syrienne ont été retirés" dans d'autres villes alentours, a affirmé le chef de l'OSDH, cité par l'AFP. Des manifestations appelant à la chute du régime ont aussi eu lieu dans des localités de la région d'Alep, voisine de la province d'Idleb. A Hama, au moins cinq civils ont été tués et plus de vingt autres blessés. 

Région de Homs (centre) : images amateurs de rassemblements

Dans la région de Homs, autre ville contestataire du pays, deux civils et deux soldats dissidents ont été tués vendredi dans une embuscade tendue par les forces armées près de la frontière libanaise, a indiqué l'OSDH. 

Un rassemblement a aussi eu lieu à Homs, selon cette vidéo amateur postée sur YouTube : 

Province de Damas (sud) : 60 000 manifestants

Plus de 60 000 manifestants se sont dirigés vers la mairie de Douma, une ville située à une dizaine de kilomètres de la capitale Damas et où des observateurs de la Ligue arabe sont censés se trouver. Il s'agit de "la plus importante manifestation" depuis le début de la révolte mi-mars. 

24 personnes ont été blessées dans des heurts avec les forces de sécurité syriennes qui ont fait usage de bombes à clous et de gaz lacrymogènes.

Les images amateurs montrent également des défilés survenus vendredi dans la capitale syrienne Damas. De violents affrontements ont éclaté. Les corps de cinq personnes arrêtées dans la nuit par les forces de sécurité ont été retrouvés et une sixième, blessée dans la matinée, a succombé à ses blessures. 

Enfin, à Deraa, les manifestants sont aussi descendus dans la rue. Là encore, les forces de sécurité ont ouvert le feu, tuant cinq contestataires. 

Vous êtes à nouveau en ligne