Syrie : réunion d'urgence aux Nations Unies

Le Conseil des Nations Unies s'est réuni en urgence, samedi 14 avril, après les frappes occidentales en Syrie.

Élisabeth Guédel est en direct de New York et revient sur la réaction de l'ONU après les frappes occidentales en Syrie."La Russie n'a pas obtenu la condamnation de l'intervention militaire de la nuit dernière, son projet de résolution vient d'être rejeté. Moscou dénonçait l'illégalité de ces frappes menées par trois des cinq pays membres permanents du Conseil de sécurité", explique la journaliste.

"Impératif moral"

Au regard du droit international, les Américains, les Britanniques et les Français ne peuvent pas justifier ces frappes. "Ils n'y a pas eu de mandat de l'ONU, ce n'était pas de la légitime défense et la Syrie n'a pas demandé d'aide internationale, mais ils invoquent l'impératif moral de ne pas laisser se banaliser l'utilisation des armes chimiques. Toutefois, les diplomates gardent l'espoir de nouvelles négociations, la France travaille activement dans ce sens, mais tout dépend de Moscou", conclut Élisabeth Guédel.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne