VIDEO. "Est-ce que c'est sérieux ?" : un cadre du régime syrien balaie les "preuves" détenues par les Occidentaux

Voir la vidéo
france 2

En direct de Damas (Syrie), Ayman Soussan, vice-ministre syrien des Affaires étrangères, explique la position du régime après les frappes commises par les Occidentaux sur son sol. 

La France, les États-Unis et la Grande-Bretagne disent avoir la preuve que le régime syrien a commis une attaque chimique à Douma. "Aucun responsable n'a la certitude jusqu'à maintenant concernant l'utilisation de l'arme chimique à Douma. (...) Nous avons invité l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques à venir à Damas. Mais l'attaque a retardé leur arrivée", a déclaré Ayman Soussan, vice-ministre syrien des Affaires étrangères, dimanche 15 avril, en direct de Damas (Syrie). "Est-ce que c'est sérieux ?", s'est-il encore interrogé à propos des films et des photos revendiquées par la France. 

"C'est identique au scénario irakien"

La Syrie est-elle toujours capable de produire des armes chimiques ? "Nous avons arrêté cette chose. Nous avons remis tous nos stocks. Et vos amis, les américains, ont reconnu que le stock syrien a été détruit à 100% sur le navire américain Cape-Ray. Donc toutes ces allégations sont fondées sur des éléments qui ne sont pas sérieux. C'est identique au scénario irakien", argumente encore le vice-ministre syrien des Affaires étrangères.

Le JT
Les autres sujets du JT