Frappes en Syrie : Jean-Luc Mélenchon dénonce, Marine Le Pen met en garde

Le député des Bouches-du-Rhône Jean-Luc Mélenchon, à l\'Assemblée nationale le 27 mars 2018.
Le député des Bouches-du-Rhône Jean-Luc Mélenchon, à l'Assemblée nationale le 27 mars 2018. (FRANCOIS GUILLOT / AFP)

"C'est une aventure de revanche nord-américaine, une escalade irresponsable", juge le leader de La France insoumise.

"Les frappes contre la Syrie se font sans preuve, sans mandat de l'ONU et contre elle, sans accord européen et sans vote du Parlement français." Jean-Luc Mélenchon dénonce, samedi 14 avril, les frappes menées en Syrie par les Etats-Unis, le Royaume-Uni et la France.

"C'est une aventure de revanche nord-américaine, une escalade irresponsable", a-t-il posté sur Twitter, jugeant que "la France mérite mieux que ce rôle". "Elle doit être la force de l'ordre international et de la paix", estime-t-il.

Marine Le Pen craint "des conséquences imprévisibles"

De son côté, la présidente du Front national, Marine Le Pen, estime qu'avec ses frappes menées de concert avec les Etats-Unis et la Grande-Bretagne, la France perd "une occasion d'apparaître sur la scène internationale comme une puissance indépendante". "Ces frappes contre la Syrie nous engagent dans une voie aux conséquences imprévisibles et potentiellement dramatiques", a-t-elle mis en garde sur Twitter.