Frappes occidentales en Syrie

Une image diffusée par le département de la Défense américain, montrant l\'envoi d\'un missile le 14 avril 2018, visant à frapper un site de production ou de stockage d\'armes chimiques en Syrie. 

Syrie : les Occidentaux frappent l'arsenal chimique du régime

L\'ambassadeur de France auprès des Nations unies François Delattre, devant le Conseil de sécurité de l\'ONU, samedi 14 avril 2018.

Frappes en Syrie : devant le Conseil de sécurité de l'ONU, le représentant de la France parle d'une "réponse nécessaire"

Le chef de file de La France insoumise Jean-Luc Mélenchon, à l\'hôtel des Invalides, le 28 mars 2018.

VIDEO. Frappes en Syrie : réactions partagées au sein de la classe politique française

Une image diffusée par le département de la Défense américain, montrant l\'envoi d\'un missile le 14 avril 2018, visant à frapper un site de production ou de stockage d\'armes chimiques en Syrie. 

Syrie : l'escalade qui a conduit aux frappes occidentales

Le président russe Vladimir Poutine et son ministre des Affaires étrangères, Sergei Lavrov, le 5 avril 2018 à Moscou. 

Syrie : quelle va être la réaction de la Russie ?

Au poste de commandement \"Jupiter\", situé dans le bunker du palais de l\'Elysée, Emmanuel Macron, la ministre des Armées et le reste de son staff ont les yeux tournés vers l\'écran de liaison et surveillent les opérations après le début des frappes occidentales en Syrie, dans la nuit du 14 avril 2018.

Syrie : Emmanuel Macron en chef de guerre

Sur cette image de l\'Etablissement de communication et de production visuelle de la Défense (ECPAD), le lancement d\'un missile de croisière depuis la Méditerranée dans la nuit du vendredi 13 au samedi 14 avril.

Syrie : les frappes occidentales pourraient ne pas dissuader Damas

Theresa May, Emmanuel Macron et Donald Trump au sommet du G7 à Taormina (Italie), le 26 mai 2017.

Syrie : la France aux côtés des Américains et des Britanniques

Un Typhoon de l\'armée britannique décolle d\'une base aérienne à Chypre, le 14 avril.

Syrie : quelles cibles ont été visées par les occidentaux ?

Un Rafale de l\'armée française se prépare à décoller sur la base aérienne de Saint-Dizier (Haute-Marne) pour frapper la Syrie, dans la nuit du 13 au 14 avril.

Syrie : une nuit de frappes occidentales

Le ciel de Damas (Syrie) traversé par les missiles pendant les frappes coordonnées par les Etats-Unis, la France et le Royaume-Unis, très tôt le samedi 14 avril 2018. La capitale de la Syrie a été secouée par de bruyantes explosions, au moment même où Donald Trump annoncait cette opération à Washington.

EN IMAGES. La nuit où la France, le Royaume-Uni et les Etats-Unis ont décidé de frapper la Syrie

Des partisans du régime de Bachar al-Assad brandissent des drapeaux syrien, iranien et russes et chantent des slogans anti-Trump lors d\'une manifestation le 14 avril 2018. L\'Iran et la Russie ont dénoncé les opérations aériennes orchestrées par les Etats-Unis, la France et le Royaume-Uni.

VIDEO. Scènes de protestation et Al-Assad détendu : Damas répond par la guerre des images aux missiles occidentaux

Le ciel de Damas (Syrie) traversé par les missiles pendant les frappes coordonnées par les Etats-Unis, la France et le Royaume-Unis, très tôt le samedi 14 avril 2018. La capitale de la Syrie a été secouée par de bruyantes explosions, au moment même où Donald Trump annoncait cette opération à Washington.

Syrie : "L'objectif n'était pas tant militaire que politique", selon Pierre Servent

Vladimir Poutine lors d\'un déplacement à Krasnodar, en Russie, le 12 mars 2018.

Syrie : Vladimir Poutine condamne "une agression contre un État souverain"

Donald Trump intervient à la Maison Blanche, le 13 avril 2018.

Syrie : quelle attitude vont adopter les États-Unis ?

Au poste de commandement \"Jupiter\", situé dans le bunker du palais de l\'Elysée, Emmanuel Macron, la ministre des Armées et le reste de son staff ont les yeux tournés vers l\'écran de liaison et surveillent les opérations après le début des frappes occidentales en Syrie, dans la nuit du 14 avril 2018.

Emmanuel Macron avait-il le droit de frapper la Syrie sans consulter le Parlement ?

Un nuage de fumée aux alentours de la ville de Douma en Syrie, le 8 avril 2018, au lendemain d\'une attaque chimique présumée.

Frappes en Syrie : à "ceux assis au chaud" qui doutent de l'attaque chimique, un humanitaire les invite à aller "sur le terrain"

Au poste de commandement \"Jupiter\", situé dans le bunker du palais de l\'Elysée, Emmanuel Macron, la ministre des Armées et le reste de son staff ont les yeux tournés vers l\'écran de liaison et surveillent les opérations après le début des frappes occidentales en Syrie, dans la nuit du 14 avril 2018.

Emmanuel Macron avait-il le droit de frapper la Syrie sans consulter le Parlement ?

Olivier Faure, le premier secrétaire du Parti socialiste, en avril 2018.

Olivier Faure soutient les frappes en Syrie et appelle "l'ensemble des formations politiques" à "ranger leurs désaccords"

Photo fournie par le ministère des Armées montrant un tir de missile de croisière depuis une frégate française, le 14 avril 2018.

Frappes en Syrie : la France a lancé pour la première fois des missiles de croisière navals

François Hollande, le 5 avril 2018, lors d\'une conférence à l\'université de Cergy-Pontoise.

Les frappes en Syrie sont "justifiées" mais ne peuvent suffire, selon François Hollande

Emmanuel Macron dans la salle des opérations, lors des frappes menées en Syrie, samedi 14 avril 2018.

Syrie : des frappes ciblées contre le stockage d'armes chimiques

Lancement d\'un missile français lors d\'une opération militaire en Syrie, dans la nuit du 13 au 14 avril 2018.

Les frappes en Syrie sont "indispensables en termes de crédibilité" pour la communauté internationale

Le vice-président du Front national, Nicolas Bay, le 22 janvier 2018.

Frappes en Syrie : "Emmanuel Macron commet une faute politique très grave", estime Nicolas Bay du Front national

Le député de Seine-Saint-Denis La France insoumise, Éric Coquerel. Ici en avril 2018 à l\'Assemblée nationale.

Frappes en Syrie : Éric Coquerel "récuse" les preuves d'attaques chimiques, car "on a eu la même chose" en Irak

Capture d\'écran d\'une carte montrant les sites visés par les frappes occidentales en Syrie, le 14 avril 2018.

CARTE. Où ont eu lieu les frappes occidentales en Syrie ?

La ministre des Armées, Florence Parly, et le ministre des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, s\'expriment depuis l\'Elysée, le 14 avril 2018.

VIDEO. Regardez la déclaration de Jean-Yves Le Drian et Florence Parly après les frappes occidentales en Syrie

Capture d\'écran d\'une carte montrant les sites visés par les frappes occidentales en Syrie, le 14 avril 2018.

Découvrez dans notre carte où ont eu lieu les frappes occidentales en Syrie

Donald Trump intervient à la Maison Blanche, le 13 avril 2018.

VIDEO. Frappes en Syrie : "La Russie doit décider si elle veut continuer à suivre ce chemin obscur", lance Donald Trump

La député LREM de l\'Essonne, Amélie de Montchalin, samedi 14 avril sur franceinfo.

Frappes en Syrie : "Cette action est légitime et directement alignée avec les principes qui sont ceux de l'ONU", affirme la députée Amélie de Montchalin

1234

Vous êtes à nouveau en ligne