DIRECT. Syrie : l'évacuation des rebelles se prépare, assure Moscou

Un homme circule dans les rues ravagées d\'Alep-Est, le 13 décembre 2016, en Syrie. 
Un homme circule dans les rues ravagées d'Alep-Est, le 13 décembre 2016, en Syrie.  (TIMUR ABDULLAEV / NEWSTEAM / AFP)

Selon Médecins du monde, "environ 100 000 personnes sont encore piégées" dans Alep-Est. 

La trêve n'a pas duré en Syrie. Les raids aériens et les violents bombardements ont repris à Alep, mercredi, semant la panique parmi les habitants et rebelles de la deuxième ville syrienne qui n'ont toujours pas été évacués, jeudi 15 décembre. Mais cela semble se préciser. Selon Moscou, l'armée syrienne est en train de préparer l'évacuation des derniers rebelles d'Alep. 

Des préparatifs pour évacuer les rebelles. "Un accord a été trouvé pour faire sortir les rebelles", a annoncé un haut responsable militaire syrien. Les préparatifs sont en cours, assure de son côté l'armée russe. "L'évacuation des rebelles se fera à bord de 20 bus et de 10 ambulances qui emprunteront un corridor spécial en direction d'Idleb", dans le nord-ouest de la Syrie, indique l'armée russe.

Vers une évacuation des civils ? De son côté, un responsable rebelle évoque des préparatifs en cours autour de l'évacuation de blessés et de civils. Cette évacuation de civils n'a pas été confirmée par le haut responsable militaire syrien. Selon le chef d'une unité de médecins et de volontaires, quelque 200 personnes doivent être évacuées dans ce premier contingent. Les gens "sont en train de monter dans les bus", assure-t-il. 

La Syrie au menu du sommet européen de Bruxelles. Hasard du calendrier, les 28 se retrouvent, jeudi, à Bruxelles, pour le dernier sommet européen de l'année. Il s'annonce sous tension car les Européens devraient évoquer l'intervention de Moscou en Syrie. Or, il n'y a "pas de consensus qui émerge sur des sanctions liées à la Syrie", affirme un diplomate européen. Brita Hagi Hassan, président du Conseil local d'Alep, sera présent et devrait prendre la parole devant le Conseil européen.

Vous êtes à nouveau en ligne