Coalition contre l'Etat islamique : le rôle clé de la Grande-Bretagne

France 2

La France attend beaucoup des britanniques dans la lutte contre Daech. Le parlement doit se prononcer bientôt. Le point sur France 2.

Le parlement britannique doit se prononcer bientôt sur les frappes en Syrie. Les partis politiques sont divisés sur cette question. Pour Loïc de la Mornais, l'incertitude demeure quant à la décision du parlement. "Le Royaume-Uni bombarde déjà l'État islamique en Irak et n’est pas sûr de vouloir faire la même chose en Syrie. Il y a deux raisons essentielles: la première c'est de savoir si ces frappes seront efficaces ou pas. Dans un deuxième temps, les Britanniques sont traumatisés par l'intervention militaire en Irak en 2003", souligne Loïc de la Mornais.

Un parti divisé

"Le cas est différent. Il y a ici un vrai mouvement de solidarité après les attentats de Paris. David Cameron pourrait donc faire passer ce vote la semaine prochaine, mais les travaillistes de leur côté restent divisés. Il y a une crise interne sur cette question au sein du parti travailliste. Malgré tout, le vote devrait passer la semaine prochaine, car David Cameron a la majorité absolue au Parlement", conclut le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne