Ban Ki-moon évoque une plainte à la CPI contre Bachar al-Assad

Une bannière demande la comparution de Bachar Al-Assad devant la CPI, dans une manifestation à Paris, le 20 aôut 2011. 
Une bannière demande la comparution de Bachar Al-Assad devant la CPI, dans une manifestation à Paris, le 20 aôut 2011.  (MICHEL STOUPAK / CITIZENSIDE.COM)

Le secrétaire général de l'ONU s'est déclaré en faveur de discussions en ce sens. 

La Cour pénale internationale (CPI) va-t-elle se pencher sur le cas de Bachar Al-Assad. Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon s'est déclaré en faveur de discussions sur une éventuelle plainte contre le chef de l'Etat syrien, selon un entretien dans la presse autrichienne diffusé samedi 9 mars.

"Les énormes violations des droits de l'Homme [en Syrie] peuvent être assimilées à des crimes de guerre et des crimes contre l'humanité", a-t-il déclaréLa "Haut Commissaire des Nations unies aux droits de l'Homme Navi Pillay a déclaré que ce cas devrait être traité par la Cour pénale internationale. Et je soutiens aussi une discussion à ce sujet", a indiqué Ban Ki-moon dans cet entretien accordé au magazine autrichien Profil à paraître lundi.

Il a par ailleurs aussi mis en garde les pays occidentaux contre les dangers de livrer des armes aux rebelles : "cela ne fait que prolonger la confrontation et provoque plus de victimes", a-t-il estimé, alors que le conflit qui oppose l'armée de Barcha Al-Assad aux combattants rebelles  a fait plus de 70 000 morts, un million de réfugiés et des millions de déplacés en deux ans, selon l'ONU.