Attaque au gaz chimique en Syrie : la France accuse Damas

FRANCE 3

L’origine de l’attaque chimique en Syrie ne fait plus aucun doute pour la France. Les services de renseignement ont produit un rapport, rendu public par Jean-Marc Ayrault, le ministre des Affaires étrangères, ce mercredi 26 avril, et il est accablant pour Damas.

En direct devant le palais de l’Elysée, le journaliste Sylvain Lequesne explique pourquoi la France estime que le régime de Damas est responsable de l’attaque chimique de Khan Cheikhoun. "La France s’appuie sur des prélèvements réalisés sur des victimes de cette attaque au gaz chimique perpétrée le 4 avril à Khan Cheikhoun et qui avait fait 87 morts, dont 31 enfants. Le gaz sarin prélevé à Khan Cheikhoun a été comparé à celui prélevé lors d’une autre attaque imputée au régime en 2013".

Ayrault incrimine Assad

Le journaliste poursuit : "Dans les deux cas, un stabilisant a été trouvé dans le gaz, et pour la France, il s’agit de la preuve que c’est une production du régime syrien. ‘La méthode porte la signature du régime’, a affirmé Jean-Marc Ayrault, le ministre des Affaires étrangères. Il incrimine très clairement Bachar al Assad après cette attaque au gaz sarin".

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne