Réforme de la santé: première victoire pour Obama

Américains attendant dans un centre de santé
Américains attendant dans un centre de santé (© France3)

La chambre des représentants américaine a adopté samedi soir un plan de couverture santé aux Etats-Unis

La chambre des représentants américaine a adopté samedi soir un plan de couverture santé aux Etats-UnisLa chambre des représentants américaine a adopté samedi soir un plan de couverture santé aux Etats-Unis

Ce plan qui devra être examiné par le Sénat, a recueilli l'aval de 220 représentants contre 215.

Le président Barack Obama, qui a exhorté le Sénat à adopter cette réforme, a salué le vote historique de la Chambre des représentants. 36 millions d'Américains sans assurance-maladie seraient désormais couverts.

Un seul républicain Anh "Joseph" Cao a voté pour le projet de loi à la Chambre. Les débats à la chambre des représentants ont duré douze heures.

Barack Obama s'était déplacé au Capitole, pour expliquer aux élus que "des opportunités commes celle-ci se présentent peut-être une fois à chaque génération". Le président espère promulguer la loi d'ici la fin de l'année.

Ce plan, d'un coût net de près de 900 milliards de dollars sur 10 ans (2010-2019), ferait économiser 129 milliards sur la même période, selon le Bureau du budget du Congrès (CBO).

Devant les parlementaires, la présidente de la Chambre, Nancy Pelosi a déclaré en s'adressant aux Américains: "Ce projet de loi vous donne, à vous et à votre docteur, le contrôle de votre santé, les compagnies d'assurances ne se trouveront plus en travers du chemin".

Jusqu'au bout, l'opposition républicaine n'a pas désarmé. Samedi, des militants anti-réforme se sont rassemblés devant le Capitole aux cris de "Tuez le projet de loi" ("Kill Bill").

96% des Américains pourront bénéficier de la "sécu"

Au total, 96% des Américains seraient couverts dans le cadre du plan démocrate, qui cherche à faire baisser le coût de la santé. Par ailleurs, le plan prévoit la création d'un système d'assurance maladie géré par le gouvernement qui doit être mis en concurrence avec les compagnies privées.

Les dépenses de santé représentent chaque année quelque 2.500 milliards de dollars, plus de 7.470 dollars par habitant. Ce qui représente 16% du PIB avec des projections à 25% d'ici 2025.

Les Etats-Unis sont le seul pays industrialisé qui n'assure pas à ses citoyens une couverture maladie.

Au Sénat, le projet de Barack Obama pourrait rencontrer plus de résistance. Le chef de la majorité Harry Reid a laissé entendre que le vote final pourrait attendre 2010.

Vous êtes à nouveau en ligne