Référendum sur l'indépendance : quel avenir pour les Kurdes ?

FRANCE 2

En direct sur le plateau de France 2, Alban Mikoczy fait le point sur les réactions au plan international sur le référendum d'indépendance auquel ont participé les Kurdes d'Irak ce 25 septembre.


Les Kurdes en Irak ont voté ce 25 septembre sur la création ou non d'un état kurde indépendant. Mais la communauté internationale n'y est pas favorable "pour ne pas relancer un risque de guerre dans la région", explique Alban Mikoczy, sur le plateau de France 2. Le dépouillement a commencé, mais ni les États-Unis ni l'Europe ne reconnaitront les résultats pour ne pas fâcher les Irakiens.

"Les éternels sacrifiés de la diplomatie"



Bagdad refuse l'indépendance du Kurdistan parce que c'est la partie au nord, la plus riche du pays avec notamment 15% des ressources pétrolières. Dans les autres pays, les Kurdes ne risquent pas non plus de devenir indépendants. "Les Kurdes sont les éternels sacrifiés de la diplomatie, dit-on souvent. Ils sont environ 35 millions implantés entre Méditerranée et golfe persique", ajoute le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne