Quelles sont les hypothèses qui entourent le crash survenu en Égypte ?

FRANCE 2

Une revendication a été émise par la branche égyptienne de l'État islamique, mais des doutes subsistent. France 2 fait le point sur les différentes hypothèses.

L'État islamique est-il la cause du crash survenu en Égypte ce samedi 31 octobre ? C'est en où cas ce qu'affirme la branche égyptienne du groupe islamique. Cela fait 23 minutes que l'avion a décollé de Charm el-Cheik lorsqu'il disparaît des écrans radars. À ce moment précis, l'appareil vole à 10 000 mètres d'altitude. Sur les courbes tout est normal jusqu'au décrochage brutal. S'agit-il d'un incident technique ? La dernière fois que la compagnie Metrojet avait rencontré un problème, c'était le 1er janvier 2011 en Sibérie, lorsque l'un de ses avions, un Tupolev, avait pris feu au décollage. Un accident dû à une négligence technique. Cette fois-ci, il s'agit d'un A321 qui a un bimoteur très fiable.

État islamique

La disparition brutale de l'avion fait évidemment penser à un acte terroriste. L'aéroport de Charm el-Cheik respecte les normes internationales avec un contrôle strict des passagers. Pour autant, un terroriste aurait-il pu embarquer et prendre le contrôle de l'avion ? C'est une hypothèse étudiée par les enquêteurs. Le groupe Etat islamique prétend en effet avoir abattu l'avion russe. Une revendication crédible ? "L'état islamique ne revendique jamais des actions qu'il n'a pas faites, il en va de sa crédibilité", explique Mathieu Guidère, spécialiste des mouvements radicaux.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne