Yémen, les enfants de la guerre

France 24

Razan, 8 ans, a fui Hodeida à moto avec son père. Elle a été touchée par un éclat d’obus pendant un bombardement et a failli perdre son oeil. Une fois en sécurité à Sanaa, Razan est restée 5 jours sans être soignée, faute d'argent

Razan a 8 ans, en fuyant Hodeida à moto avec son père, elle a été touchée par un éclat d'obus pendant un bombardement. Elle a failli perdre son oeil.

Son père nous explique que la famille a déjà été durement touchée :

"On a déjà perdu des enfants dans ma famille élargie. Nous ne pouvons pas en perdre plus" son père Samir. 

Une fois en sécurité à Sanaa, la fillette est restée 5 jours sans être soignée, faute d'argent.

Après 5 jours, son père lui a demandé si elle pouvait toujours voir même avec son oeil blessé. Elle a menti en disant :"oui".
"On est monté et je lui ai demandé de compter les oiseaux dehors pendant que je couvrais son oeil blessé. Il y en avait quatre mais elle a dit :deux" 

L'ONG britannique SaveThe Children a conduit Razan à un hôpital spécialisé et lui fournit depuis une aide psychologique.

D'après l'Unicef, 11 millions d'enfants auraient besoin de protection et d'aide humanitaire au Yémen. 

Vous êtes à nouveau en ligne