Yémen : l'ancien président Saleh assassiné en plein conflit

France 3

Depuis deux ans et demi, les habitants du Yémen sont les victimes d'une guerre entre l'actuel président et son prédécesseur Ali Abdallah Saleh, assassiné par ses alliés.

Une vidéo montre un corps présenté comme celui d'Ali Abdallah Saleh, l'ancien président yéménite au pouvoir pendant plus de trente ans. Sa mort a été confirmée par les autorités ce lundi 4 décembre. Il a été tué dans la matinée à Sanaa. L'assassinat a été revendiqué par les rebelles houthis, alliés de l'ancien président il y a encore quelques jours.

9 000 morts

Samedi à la télévision, Saleh annonçait la fin de cette alliance. Une rupture qui l'a condamné. Pour les rebelles chiites houthis, la mort de Saleh est vécue comme une victoire sur la coalition conduite par l'Arabie Saoudite. Coalition qui intervient militairement depuis deux ans et demi au Yémen. Une guerre par procuration que se livrent l'Iran chiite et l'Arabie Saoudite sunnite, prenant au piège les civils. Depuis mars 2015, 9 000 personnes ont été tuées. Le Yémen compte deux millions de déplacés. La situation humanitaire est catastrophique dans un pays déjà très pauvre.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne