VIDEO. Yémen : deux journalistes échappent de justesse aux bombardements

REUTERS / YOUTUBE

Des reporters yéménites qui filmaient les ruines du palais du président destitué Ali Abdallah Saleh ont failli perdre la vie. Une vidéo de l'agence Reuters diffusée le 8 mai.

Les bombardements s'intensifient au Yémen, notamment sur Sanaa, la capitale, à la veille d'un cessez-le-feu. Et les journalistes ne sont pas épargnés. La coalition formée de neuf pays arabes, dirigée par l'Arabie saoudite, a lancé, depuis le 26 mars, une opération aérienne contre les rebelles Houthis pour les empêcher de prendre le contrôle de l'ensemble du pays.

Un journaliste blessé dans les bombardements

D'après une vidéo de l'agence Reuters diffusée le 8 mai, des journalistes yéménites qui filmaient les ruines du palais du président destitué Ali Abdallah Saleh ont failli perdre la vie, évitant de justesse deux bombardements à quelques minutes d'intervalle.

"C'est un miracle", confie le caméraman yéménite qui a tourné les images, remerciant Allah d'avoir préservé sa vie. Un autre journaliste a été blessé dans le bombardement. L'Arabie saoudite a promis un cessez-le-feu qui doit débuter mardi 12 mai.