VIDEO. Un Palestinien tué à Gaza, premier test pour la trêve

Francetv info

Les soldats israéliens ont tiré sur un groupe de Palestiniens. Ces derniers, agriculteurs pour la plupart, tentaient de se rendre sur leurs terres situées près de la zone frontalière dont l'armée interdit l'accès.

GAZA – Un Palestinien a été tué, vendredi 23 novembre, par l'armée israélienne dans la bande de Gaza près de la frontière. C'est le premier accroc dans la trêve, signée mercredi soir entre Israël et le Hamas au pouvoir dans l'enclave palestinienne. Anouar Abdelhadi Qdeih, 20 ans, a été tué et 19 autres Palestiniens ont été blessés par les tirs de soldats israéliens sur un groupe d'agriculteurs dans le village de Khouzaa, à l'est de Khan Younès, a précisé à l'AFP un porte-parole des services d'urgences à Gaza. 

Les soldats ont tiré sur ces hommes qui tentaient de se rendre sur leurs terres situées près de la zone frontalière, dont l'armée interdit l'accès sous peine d'ouverture du feu. L'armée a affirmé que "quelque 300 Palestiniens qui tentaient de se rapprocher de la clôture de sécurité se sont livrés à quelques violences et ont endommagé la clôture". "Les soldats ont procédé à des tirs de sommation mais les Palestiniens ont continué à se rapprocher et les militaires ont alors tiré en direction des jambes", a dit une porte-parole militaire. Il a ajouté que l'un des Palestiniens avait réussi à franchir la frontière avant d'être renvoyé de l'autre côté.

Selon le porte-parole du Hamas, "les tirs de l'occupant ont visé directement les agriculteurs qui retournaient sur leurs terres dans la zone frontalière, et c'est la première violation israélienne de la trêve". Le Hamas "suivra cette violation via le médiateur égyptien pour s'assurer qu'elle ne se reproduira pas", a ajouté Sami Abou Zouhri.

Vous êtes à nouveau en ligne