VIDEO. Douze soldats meurent dans un attentat au Yémen

EVN

Le ministre yéménite de la Défense a échappé mardi à un attentat à Sanaa, la capitale du pays, qui a fait douze morts parmi ses gardes. 

PROCHE-ORIENT - Le ministre yéménite de la Défense a échappé mardi 11 septembre à un attentat à Sanaa, la capitale du Yémen, qui a fait douze morts parmi ses gardes. Une voiture piégée a explosé à 200 mètres de l'entrée du siège du Conseil des ministres, au passage de la dernière des trois voitures du convoi qui transportait les gardes du ministre. 

C'est la deuxième fois en l'espace de trois mois que le ministre de la Défense, nommé à ce poste par le président déchu Ali Abdallah Saleh et maintenu par son successeur Abd Rabbo Mansour Hadi, échappe à la mort. Les autorités yéménites ont annoncé lundi la mort, dans une opération militaire, du numéro deux d'Al-Qaïda au Yémen, le Saoudien Saïd Ali al-Chehri.

Vous êtes à nouveau en ligne