VIDEO. Laurent Fabius sur le nucléaire iranien : "Rien n'est encore acquis"

AP

Le ministre des Affaires étrangères a estimé que des questions majeures devaient encore être réglées, en marge des discussions à Genève sur le programme nucléaire iranien.

"Il y a déjà des avancées, mais à l'heure où je m'exprime, rien n'est encore acquis", a déclaré le ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius, à son arrivée à Genève, vendredi 8 novembre, en marge des discussions sur le programme nucléaire iranien. Des questions essentielles dans les négociations doivent encore trouver des réponses, a indiqué plus tard dans la journée le chef de la diplomatie française.

"Pour le moment, des questions majeures ne sont pas encore réglées mais nous travaillons à Genève afin, si possible, d'y parvenir", a affirmé le ministre.

"La France souhaite un accord crédible sur le nucléaire iranien", a encore affirmé le ministre dans une brève déclaration. Il s'est notamment entretenu avec la diplomate en chef de l'Union européenne, Catherine Ashton, qui préside les négociations, et avec le secrétaire d'Etat américain, John Kerry. Les négociations se déroulent entre l'Iran et le groupe "5+1", Etats-Unis, Russie, Chine, France, Royaume-Uni plus l'Allemagne.

Vous êtes à nouveau en ligne