Tourisme : enquête sur le lucratif business autour de la mer Morte

France 2

Le business est florissant. Les bienfaits des minéraux de la mer Morte sont vantés, ici et là. Mais l'exploitation abusive du site pourrait créer sa perte.

Un dégradé de couleurs chatoyantes et une eau limpide, dont la réputation a depuis longtemps franchi les frontières du Proche-Orient. La mer Morte est un spectacle pour les yeux et une bénédiction pour le corps. Du monde entier, les touristes viennent profiter de la sensation d'une baignade unique, qu'offre l'eau la plus salée du globe. Mais aussi des vertus de cette boue, bienfaitrice, chargées en minéraux.

Vers la disparition du site ?

De la boue qui vaut de l'or. À quelques mètres de la plage, les touristes ne peuvent pas rater les produits dérivés qui leur sont proposés. Récupérée sur le littoral par des bulldozers, la matière est ensuite retravaillée pour obtenir une pâte noirâtre. De cette mixture peu engageante, les chimistes font des crèmes ou des lotions colorées et parfumées. Les produits sont déclinés sous toutes les formes ou presque. Mais certains ne veulent  plus se contenter des touristes de passage. Alors, des opérations de communication sont organisées comme ce jour-là, où blogueuses et presse féminine sont conviées, avec au programme : massages, jacuzzi, baignades et surtout, venue de Mariah Carey ! D'ici cinq ans, les cosmétiques de la mer morte devraient connaître une croissance de 15%. Mais la mer Morte est en danger. Selon les experts, si rien n'est fait, ce trésor pourrait avoir disparu d'ici un siècle.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne