Saad Hariri à Paris : la crise est loin d'être résolue

FRANCE 2

L'intervention de la France dans la crise politique libanaise apaisera-t-elle les tensions ?  Franck Genauzeau analyse la situation.

L'arrivée de Saad Hariri ne mettra pas fin à la crise. L'ancien Premier ministre libanais, qui a démissionné après avoir dénoncé l'emprise de l'Iran sur son pays, sera accueilli en France d'ici le 18 novembre prochain. À Beyrouth, Franck Genauzeau explique que "même si l'intervention française a eu le mérite de faire baisser les tensions, il reste de nombreuses questions en suspens."

Escale ou exil politique ?

L'ancien Premier ministre a également déclaré avoir peur pour sa vie. Ainsi Franck Genauzeau s'interroge-t-il : "Le passage à Paris de Saad Hariri sera-t-il une escale ou une possibilité d'exil ? Pourra-t-il revenir sur sa décision de démissionner, peut-il changer sa version des faits ? On le saura peut-être en fin de semaine. Au Liban, la crise politique reste majeure sur fond de bras de fer régional entre l'Arabie saoudite et l'Iran".

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne