Oman : fortes tensions entre l'Iran et les États-Unis

FRANCE 3

Deux navires, l'un norvégien, l'autre japonais, ont été la cible jeudi 13 juin de tirs en mer d'Oman. L'armée américaine accuse l'Iran, qui nie toute action. 

Un pétrolier en feu sur la mer d'Oman, le flanc éventré. L'équipage d'un navire norvégien a pu s'en sortir indemne. Presque au même moment, un navire japonais subit une autre attaque à quelques miles des côtes iraniennes. Pour les États-Unis, le coupable ne fait aucun doute. "L'Iran se déchaîne, car le pays veut que nous levions notre campagne de pression maximum, qui est efficace. Aucune sanction économique n'autorise l'Iran à attaquer des civils, à perturber le marché pétrolier et à se livrer à du chantage nucléaire", a déclaré Mike Pompeo, le secrétaire d'État américain.

Des fortes tensions dans le golfe d'Oman depuis plusieurs semaines

L'armée américaine a publié une vidéo. Selon elle, on voit une patrouille d'élite iranienne aux abords du pétrolier japonais. Depuis ses bureaux au Japon, l'armateur du tanker apporte une autre version. "L'équipage dit qu'un objet volant a frappé. Ils disent que c'est quelque chose venu du ciel. Nous ne pensons pas que cela puisse être une bombe posée sur le côté", explique Yutaka Katada, PDG du groupe Kokula Sangya. Cela fait plusieurs semaines que la tension monte dans cette région, où transite 30% du pétrole mondial. L'Iran rejette fermement les accusations américaines.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne