Liban : Saad Hariri reçu à l'Élysée par Emmanuel Macron

France 3

Récit des premières heures de l'escale de Saad Hariri, premier ministre libanais démissionnaire, en France ce samedi 18 novembre.

Un président qui descend une à une les marches du perron de l'Élysée pour accueillir son invité, une chaleureuse accolade, geste appuyé pour un premier ministre démissionnaire. Depuis qu'il a présenté sa démission, Saad Hariri a plongé le Liban dans une grave crise politique. Alors, la France, ancien pays mandataire du Liban, a invité le dirigeant libanais pour lui apporter son soutien.

Un rôle de médiateur

Cette crise qui touche la région a commencé le 4 novembre. C'est depuis Riyad, capitale d'Arabie Saoudite que Saad Hariri démissionne. Il dénonce la mainmise de l'Iran sur son pays et dit craindre pour sa vie. Était-il libre ou sous influence du grand frère saoudien dans le bras de fer qui l'oppose à l'Iran ? Quoi qu'il en soit, Emmanuel Macron compte jouer les médiateurs. Après s'être rendu à Riyad la semaine dernière, il accueille ce samedi 18 novembre le dirigeant libanais qui se dit toujours libre de ses mouvements. "Je me rendrai à Beyrouth dans les jours prochains, je participerai à la célébration de notre indépendance, et c'est là-bas que je ferai savoir ma position sur tous les sujets après m'être entretenu avec le président de notre République", a fait valoir Saad Hariri. Encore considéré comme Premier ministre en exercice au Liban, ce n'est qu'après une éventuelle rencontre avec le président libanais que Saad Hariri pourrait officialiser une éventuelle démission.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne