Liban : le Premier ministre démissionnaire Saad Hariri de retour à Beyrouth

FRANCE 2

Le premier ministre démissionnaire libanais Saad Hariri est de retour dans son pays et a annoncé qu'il suspendait sa démission, annoncée le 4 novembre depuis l'Arabie Saoudite.

18 jours après avoir quitté le Liban pour annoncer sa démission en Arabie Saoudite, Saad Hariri  foule à nouveau le sol de Beyrouth ce mercredi 22 novembre. Celui qui a affirmé que sa vie était en danger a effectué une visite forte en symbole avec quelques minutes de recueillement sur la tombe de son père, l'homme d'État Rafiq Hariri, assassiné il y a douze ans. "Quand Saad Hariri est au Liban, nous sommes en vie. Quand il n'est plus là, nous sommes morts. Il n'y a pas de Liban sans lui" confie un libanais.

De nombreux soutiens

Quelques heures après son retour, Saad Hariri a annoncé mettre sa démission en suspend, ce qui soulage ses partisans."Je ne suis pas toujours d'accord avec lui mais c'est lui qui nous représente le mieux" explique un habitant de Beyrouth. Le premier ministre s'est longuement entretenu avec le président de la République Michel Aoun. Saad Hariri est également soutenu par l'ensemble de la classe politique libanaise : "On a besoin de tous nos leaders pendant ces temps très difficiles" explique l'ancien premier ministre Tammam Salam.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne