Attaque dans le golfe d'Oman : les États-Unis campent sur leur position et accusent Téhéran

FRANCE 2

Les États-Unis accusent directement l'Iran d'avoir attaqué des pétroliers dans le golfe d'Oman. Des vidéos de faible résolution accréditeraient l'implication de Téhéran, selon le gouvernement américain.

La scène a été filmée par l'armée américaine. Selon cette dernière, des soldats iraniens se seraient approchés d'un pétrolier japonais visé par une attaque, jeudi 13 juin, dans le golfe d'Oman. L'un des hommes semble retirer un objet sur la coque du navire, une mine qui n'aurait pas explosé, selon Washington. Donald Trump estime que les Iraniens ont cherché à faire disparaître des preuves de leur implication.

Une zone stratégique pour le marché pétrolier

Le 13 mai dernier, un sabotage similaire a été mené dans cette même zone. L'enquête dirigée par l'ONU a confirmé l'utilisation de mine-ventouse, sans réussir à déterminer l'auteur de l'attaque. Pour l'Iran et le propriétaire japonais du pétrolier, les accusations américaines ne sont pas fondées. Selon l'équipage, le bateau aurait été percuté par un objet volant. La guerre des nerfs se poursuit donc dans le détroit d'Ormuz, où transite un tiers du pétrole mondial.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne