Arabie saoudite : une livraison d'armes françaises fait polémique

France 3

Une nouvelle livraison d'armes vers l'Arabie saoudite devrait partir du port du Havre (Seine-Maritime). Jeudi 9 mai, Emmanuel Macron a affirmé avoir obtenu des garanties pour qu'elles ne soient pas utilisées contre des civils au Yémen.

Le Bahri Yanbu patiente pour accéder au port du Havre, en Seine-Maritime. Dans ses cales, il devrait charger des canons français pour les livrer à Djeddah, en Arabie saoudite. Ce chargement a suscité la colère de manifestants rassemblés jeudi 9 mai. "C'est inadmissible. Il faut que la France cesse de fournir des armes à l'Arabie saoudite", indique l'un d'entre eux. Huit camions porteurs de canons de ce type devraient être embarqués d'ici vendredi 10 mai au soir.

Des civils en danger ?

Des armes que l'Arabie saoudite utilise dans le conflit au Yémen, où elle dirige une coalition contre des rebelles soutenus par l'Iran. Mais ces munitions pourraient atteindre des populations civiles, 4 000 personnes seraient concernées. En déplacement en Roumanie, Emmanuel Macron a annoncé disposer de garanties de la part des Saoudiens. Un recours déposé par une ONG française contre cette livraison devrait être examiné vendredi 10 mai. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne