Syrie : nouvelles manifestations, l'opposition réclame une saisine de l'ONU

Reuters

A Homs, Deraa, Alep ou Hama, des milliers de Syriens sont de nouveau descendus dans les rues, bravant la répression du régime de Bachar Al-Assad.

Des milliers de manifestants sont descendus dans la rue vendredi 20 janvier en Syrie pour réclamer notamment une saisine du Conseil de sécurité de l'ONU après des mois de violences, faisant écho aux groupes d'opposition qui souhaitent que les observateurs arabes passent la main.

Les manifestants ont commencé à défiler à la sortie des mosquées à la mi-journée, appelant à la chute du régime du président Bachar Al-Assad et à la libération des détenus dans les provinces d'Alep (nord) d'Idleb et Lattaquié (nord-ouest), à Deraa (sud) et à Hama (centre), selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

Vous êtes à nouveau en ligne