Voir la vidéo

VIDEO. Regardez en avant-première "Revenantes", le documentaire sur les femmes parties en Syrie

Des femmes témoignent sur les raisons qui les ont conduites à partir en Syrie puis racontent comment elles se sont enfuies pour rentrer en Europe.

Dans un documentaire d’"Infrarouge", intitulé Revenantes, la réalisatrice Marion Stalens a cherché à comprendre comment plusieurs femmes ont pu adhérer à l’idéologie jihadiste et ce qui les a poussées à s’en sortir. Un documentaire à voir mardi 16 janvier à 23h15 sur France 2, et en avant-première samedi 13 et dimanche 14 janvier, sur notre site franceinfo.fr.

Certaines de ces femmes sont nées dans des familles de culture musulmane, d'autres se sont converties, certaines ont rejoint l'Etat islamique, d'autres ont failli intégrer l'organisation terroriste. Toutes ont un point commun : avoir adhéré, à un moment de leur vie, au système de pensée jihadiste. En quête d'un monde meilleur ou de réconfort, elles reviennent sur les étapes qui les ont conduites à la radicalisation, et pour certaine, faire le grand saut vers la Syrie.

"Daech m'a déradicalisée"

Chacune a une histoire particulière. Laura, 31 ans, belge d'origine italienne, raconte son enfance et le racisme dont elle a été victime avant sa conversion. Emma, 19 ans ne s'est jamais remise d'un voyage humanitaire en Guinée. Ou encore Haya, enfant maltraitée par sa mère, "caressée" par son maître d'école, qui adopte le voile pour se préserver des hommes.

Ces jeunes femmes témoignent de ce qu'elles ont vécu dans l'enfer syrien, de l'horreur et de l'hypocrisie des hommes de l'Etat islamique : des "colons qui lapident les femmes et décapitent les hommes". "Daech m'a déradicalisée", souligne aujourd'hui Laura.