VIDEO. A Sinjar, libérée de l'EI, un champ de ruines et un impressionnant réseau de galeries souterraines

MARTINE LAROCHE-JOUBERT et BRUNO GIRODON - FRANCE 2

Les reporters de France 2 sont entrés dans cette ville reprise aux jihadistes par les soltats kurdes il y a quelques semaines. 

Le 13 novembre, les forces kurdes, appuyées par des frappes aériennes de la coalition, ont repris aux jihadistes de l'Etat islamique la ville de Sinjar. L'EI s'était emparé de Sinjar en août 2014, se livrant à de multiples exactions contre les Yézidis, qui constituaient la majorité de sa population.

Un réseau de galeries souterraines

Les reporters de France 2 qui sont entrés à Sinjar, accompagnés par les soldats kurdes, ont découvert un réseau de galeries souterraines qui expliquent comment les combattants jihadistes ont pu résister plus d'un an aux bombardements de la coalition. Ils ont parsemé la ville de tunnels renforcés pour se protéger des bombes.

Seize fosses communes ont été récemment découvertes à Sinjar récemment selon l'ONU. Les jihadistes y jetaient leurs victimes après les avoir tuées. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne