VIDEO. Irak : les jihadistes aux portes de Bagdad

MARC DE CHALVRON / FRANCE 2

Les combattants de l'Etat islamique en Irak et au Levant progressent sur trois axes vers la capitale.

Les jihadistes marchent sur Bagdad, en Irak, vendredi 13 juin. Ils progressent sur trois axes vers la capitale après avoir renforcé leur emprise sur les territoires conquis.

L'influent grand ayatollah Ali Al-Sistani, la plus haute autorité religieuse chiite du pays, a appelé les Irakiens à prendre les armes contre les combattants aguerris du groupe radical sunnite de l'Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL). Le gouvernement a annoncé, de son côté, la mise en place d'un plan de sécurité pour défendre Bagdad, incluant un déploiement massif de forces de sécurité et un renforcement du renseignement, tout en soulignant que les civils s'étaient portés volontaires pour aider à protéger la capitale.

Les villes tombent les unes après les autres

Présents à moins de 100 km de Bagdad, les jihadistes avancent vers une capitale aux rues quasi-désertes et dont les commerces sont fermés, à partir de la province d'Al-Anbar à l'ouest, de celle de Salaheddine au nord et de celle de Diyala à l'est. Avec la débandade des forces armées, des milliers de jihadistes ont réussi à prendre, depuis mardi, Mossoul et sa province de Ninive (nord), Tikrit et d'autres régions de la province de Salaheddine, ainsi que des secteurs des provinces de Diyala (est) et de Kirkouk (nord). Ils contrôlent depuis janvier Fallouja, située à 60 km à l'ouest de Bagdad.

Vous êtes à nouveau en ligne