VIDEO. Irak : l'exode des habitants de Mossoul

EVN

Près de 500 000 habitants ont fui la deuxième ville du pays, conquise par les jihadistes de l'Etat islamique en Irak et au Levant.

Non loin de Mossoul, ces images montrent l'exode de la population devant l'offensive des jihadistes en Irak, vendredi 13 juin. Un demi-million d'habitants ont fui la deuxième ville du pays.

Redoutant les jihadistes et les violences, "plus de 500 000 personnes se sont déplacées à l'intérieur et autour de la ville", qui compte habituellement 2 millions d'habitants, selon l'Organisation internationale pour les migrations (OIM). Elle a fait état d'"un nombre important de victimes parmi les civils".

Voitures interdites à Mossoul

Selon l'OIM, les habitants fuient leurs foyers à l'intérieur de Mossoul, vers d'autres régions de Ninive et vers la région autonome du Kurdistan. L'usage des voitures est interdit à Mossoul, les habitants fuient à pied, l'eau potable manque aux alentours et les réserves de vivres sont maigres.

Dans la ville, les combattants islamistes, vêtus d'uniformes militaires pour certains ou de tenues noires pour d'autres, étaient positionnés près des banques et des administrations publiques et au siège du Conseil provincial, selon des témoins. D'autres sillonnent la ville à bord de véhicules et appellent, par haut-parleurs, les fonctionnaires à rejoindre leur poste.

Vous êtes à nouveau en ligne