Terrorisme : la lutte de l’Occident contre l’État islamique est-elle efficace ?

FRANCE 2

Les démocraties américaines et européennes espéraient qu’en frappant l’État islamique en Irak et en Syrie, elles allaient tarir la source du terrorisme. Étienne Leenhardt nous explique sur le plateau du 20 Heures si cette stratégie est vraiment efficace.

Pour Étienne Leenhardt, sur le plateau du 20 Heures, frapper l’État islamique en Irak et en Syrie était une bonne stratégie. "Après trois ans de bombardements, le groupe État islamique recule partout, que ce soit autour de Mossoul, en Irak, ou de Raqqa, en Syrie. Les spécialistes estiment aujourd’hui que l’État islamique n’est plus en mesure de préparer des commandos comme ceux qui ont frappé la France en novembre 2015. Donc, oui, c’est une guerre efficace, d’autant qu’elle fait peu de victimes parmi les soldats occidentaux, ce qui la rend acceptable auprès de nos opinions publiques", explique le journaliste. 

"L’idéologie essaime à travers l’Europe"

Cependant, si cette guerre a l’effet escompté sur le terrain, elle a des répercussions graves en Europe, poursuit le journaliste. "La difficulté, et on le voit bien avec Manchester, mais on pourrait aussi citer Nice ou Berlin, c’est que faire la guerre au terrorisme, c’est aussi faire la guerre à une idéologie. Plus les effectifs de Daesh diminuent sur le terrain, plus leur idéologie essaime à travers l’Europe, sans que l’on sache où et quand leurs adeptes, de plus en plus nombreux, seront capables de nous frapper", conclut Étienne Leenhardt.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne