Syrie : une jihadiste française veut rapatrier ses enfants

Une équipe de France Télévisions a recueilli le témoignage d'une jeune française mère de trois enfants, en Syrie, où elle vit depuis quatre ans. Aujourd'hui, elle souhaite rentrer en France.

Plus de 1 900 Français sont présents entre la Syrie et l'Irak, engagés auprès de l'organisation État islamique. Des hommes, des femmes, des enfants… plus de 270 seraient revenus selon les chiffres officiels, ce qui pose des questions sur leur réintégration.

Margot, Nantaise de 27 ans, a été arrêtée à Raqqa il y a douze jours avec ses trois enfants. Cette famille française, membre de Daesh est aujourd'hui retenue par les forces kurdes quelque part dans le nord de la Syrie. En quatre ans de vie sous la coupe de l'État islamique, Margot a épousé quatre combattants français, dont trois sont morts. Aujourd'hui elle regrette son choix : "Je regrette tous les mariages que j'ai fait. J'aurai aimé avoir une vie stable, un mari, faire des enfants avec la même personne, choisir un pays musulman, mais calme. Si je retournais en arrière je ne referai jamais ces mêmes erreurs".

Rentrer en France

Face à la terreur imposée par le groupe Etat islamique, Margot dit avoir au moins à une reprise tenté de regagner la France, sans y parvenir. "Ça fait longtemps que je veux rentrer", confie-t-elle, soulignant être prête à aller en prison. Margot sait qu'elle encourt la peine de mort si elle est jugée en Irak ou en Syrie. Qu'importe son sort, dit-elle, elle demande aujourd'hui à ce que ses enfants soient rapatriés en France.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne