Syrie : les frappes françaises s'intensifient contre Daech

France 2

Après l'Irak lundi 23 novembre, la Syrie a été la cible cette nuit des avions français. Deux missions rapprochées qui correspondent à l'intensification des frappes promises par François Hollande.

Cinq heures de vol au-dessus de la Syrie et de l'Irak. C'est la première mission dite opérationnelle des chasseurs français depuis l'arrivée en Méditerranée du porte-avions Charles-de-Gaulle. Les Rafale sont tous partis armés, avec notamment des bombes à guidée laser. Les villes de Mossoul et de Ramadi en Irak ont été visées en appui au sol de forces locales qui étaient en progression contre des troupes de Daech.

Les missions s'enchaînent

Visite très symbolique sur le porte-avions, celle du chef d'état-major des armées. Il a prononcé un discours ferme devant l'équipage. "Nous taperons Daech partout où il est", a déclaré le général Pierre de Villiers. Lundi soir, les Rafale ont décollé pour une nouvelle mission. Cap sur la Syrie et l'Irak. On assiste à la montée en puissance de la France dans sa lutte contre l'organisation État islamique. Ces frappes interviennent dix jours après les attentats de Paris, les plus meurtriers jamais commis en France, qui ont fait 130 morts et ont été revendiqués par l'EI.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne