Syrie : la ville de Deir Ezzor reprise à Daech par l'armée syrienne

France 3

L'étau se resserre encore sur Daech ; après Mossoul et Raqqa, c'est Deir Ezzor qui a été reprise à l'est de la Syrie, à l'issue de deux mois de combats. Les islamistes ne contrôlent plus que des villages dans la région.

La télévision syrienne prend l'antenne pour une annonce officielle : la ville de Deir Ezzor vient d'être libérée. Le groupe État islamique a perdu sa dernière grande ville. Cette métropole de l'Est syrien est en partie détruite, mais les habitants veulent déjà effacer la présence des djihadistes, à l'image de cet homme, qui, symboliquement, tente de faire disparaître l'emblème de Daech.

Double offensive

Cet habitant montre aux caméras les exactions de l'EI. Les djihadistes ont détruit toutes les paraboles de télévision pour couper la population du monde. Une population qui souffre depuis deux ans d'une pénurie d'eau, de nourriture, de médicaments. Pour mettre fin à cette situation humanitaire catastrophique, la ville de Deir Ezzor est depuis deux mois la cible d'une double offensive. L'une menée par les combattants kurdes soutenus par la coalition internationale, l'autre menée par les forces du régime syrien, appuyées par l'aviation russe.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne