Syrie : des combats meurtriers à Idlib

FRANCE 2

L'horreur se poursuite en Syrie. À Idlib, dans le nord-ouest du pays, de nombreux bombardements russes ont eu lieu. Il y aurait plusieurs morts, dont des enfants. Des milliers de civils sont toujours pris au piège. Des combats entre l'armée du régime et des poches de jihadistes.

Sur la route qui mène vers le Nord, un flot ininterrompu de tracteurs, de voitures, de camions, ou d'autobus. Dans la province d'Idlib (Syrie), des dizaines de milliers de civils ont pris la direction de la frontière avec la Turquie, fermée à double tour. "Toutes les cinq minutes, il y avait des bombardements. D'abord on s'est caché. Mais dès qu'on a trouvé quelqu'un pour nous emmener, on est parti avec ce qu'on avait sur le dos. On était en pyjama" , explique Mohammad Abdallah, un habitant.

La ville de Maarat al-Nouman en ruines

Soutenue par l'aviation russe, l'armée syrienne a repris une vingtaine de villes et villages les dernières semaines. Une des plus grandes villes de la région, Maarat al-Nouman, a été particulièrement touchée et a été abandonnée par les habitants. Les combattants rebelles et les jihadistes proches d'Al Qaïda se replient aussi, incapables de résister plus longtemps face aux troupes de Bachar al-Assad, galvanisées par leurs récentes conquêtes.

Après des heures de voyage, c'est dans un champ qu'atterrissent ceux qui n'ont ni famille ni proches pour les héberger. La nuit, en cette saison, le thermomètre descend souvent sous les 0 °C.  

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne