Syrie : assaut final contre les derniers jihadistes retranchés à Baghouz

FRANCE 3

Après l'évacuation de milliers de personnes du village de Baghouz, en Syrie, les forces démocratiques syriennes et leurs alliés ont annoncé le début de l'assaut final contre l'État islamique.

Dans la nuit du vendredi 1er au samedi 2 mars, les forces démocratiques syriennes et leurs alliés ont pilonné le village de Baghouz dans l'est de la Syrie. Une opération pour déloger les derniers jihadistes retranchés dans un périmètre d'environ 1 km2. Sous les attaques, les combattants du groupe Etat islamique résistent encore. Séparés des femmes et des enfants, les prisonniers sont fouillés et interrogés. Un homme venu de Serbie affirme n'avoir jamais combattu. "Je faisais tout, j'allais chercher de l'eau, je m'occupais des femmes et des enfants, j'apportais l'eau, je cuisinais", décrit l'homme hagard.

Denières frappes pour déloger les jihadistes

Les dernières femmes accompagnées de leurs enfants ont été évacuées de Baghouz. Les plus faibles sont pris en charge par les associations humanitaires, les premières victimes sont les plus jeunes. Dans la matinée du samedi 2 mars, les frappes ont repris sur les quelques bâtiments encore occupés par des jihadistes. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne