Raqqa : un an après l'organisation état islamique

France 24

Il y a un an, Raqqa était encore contrôlé par les combattants de l'organisation état islamique. Ils s’y étaient d'ailleurs retranchés... Depuis les jihadistes ont été chassés. Mais la ville peine à se reconstruire faute de moyens.

Il y a un an, c'est au cœur de la ville de Raqqa que les combattants de l'organisation état islamique s'étaient retranchés... Depuis les jihadistes ont été chassés. Mais l’hôpital n'a toujours pas été reconstruit faute de moyens. Il n’est aujourd’hui qu’une ruine.

Mohammad Hussein, infirmière et membre de la commission de la santé du conseil civil de Raqqa, déplore le comportement des combattants de l’EI :

"Brûler l'hôpital était un acte de vengeance et les principaux perdants sont les habitants de Raqqa."  

Après avoir fait  de Raqqa, la capitale autoproclamée de l'organisation état islamique pendant 4 ans, les jihadistes ont fui cette  ville du nord de la Syrie en octobre 2017. Une victoire pour l’alliance kurdo-arabe soutenue par la coalition internationale.

Le stade qui servait de prison est, quant lui, en cour de restauration. La ville dans son ensemble peine à se relever  

Anya Neistat, directrice de la recherche à Amnesty International s’indigne de la situation à Raqqa :  

"La situation à Raqqa, je la trouve très choquante. Près d'un an après ce qu'on appelle sa libération, ce qu'on voit c'est une ville totalement détruite. Les chiffres qu'on nous a donnés sont 30.000 habitations totalement détruites, et 25.000 habitations partiellement détruites. 80% de la ville est pratiquement en ruines."  

L'ONG  a appelé la coalition antijihadistes à participer aux recherches des corps qui se trouvent encore sous ces décombres.

Vous êtes à nouveau en ligne