Prix Nobel de la paix : Nadia Murad et Denis Mukwege, symboles de la lutte contre les violences sexuelles

FRANCE 3

Le médecin congolais et l'ex-otage yézidie de Daesh ont été mis en avant pour leur lutte contre les crimes sexuels durant les conflits armés.

Le prix Nobel de la paix a été décerné à deux personnes dont le combat est similaire, à deux endroits bien éloignés de la planète. Le Congolais Denis Mukwege et la Yézidie Nadia Murad ont été récompensés pour leur lutte contre les violences sexuelles en temps de guerre. "Les deux lauréats ont apporté une contribution cruciale pour mettre au jour et combattre de tels crimes de guerre", a indiqué Berit Reiss-Andersen, présidente du Comité Nobel norvégien.

"L'homme qui répare les femmes"

Les images du retour de Nadia Murad chez elle avaient été une image forte. Elle revenait alors de plusieurs mois en tant qu'esclave sexuelle de Daesh. Elle est devenue depuis la porte-parole de son peuple, les Yézidis et ambassadrice à l'ONU. Denis Mukwege de son côté soigne dans son hôpital du sud de la République démocratique du Congo les femmes victimes de violences sexuelles. On l'appelle "L'homme qui répare les femmes", et il a soigné en 20 ans 50 000 femmes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne